Programmation

Avril-Juin 2022

————————

Toute l’actualité Cinéma à Orvault, avec des événements proposés par CinéCens ou d’autres amoureux du cinéma !

Pour réserver vos soirées en ligne, et être sûr de ne rater aucun événement CinéCens, c’est ici :

————————

CinéCens – Lundi 2 mai à 20h30 :

Marcher sur l’eau

d’Aïssa Maïga (2021, 1h30)

Séance docu-débat.

Dans le nord du Niger, le village de Tatiste, victime du réchauffement climatique, se bat pour avoir accès à l’eau. Chaque jour, Houlaye, 14 ans, comme d’autres jeunes, marche des kilomètres pour aller puiser l’eau, essentielle à la vie du village. Cette tâche quotidienne les empêche, entre autres, d’être assidus à l’école. L’absence d’eau pousse également les adultes à quitter leur famille chaque année pour aller chercher au-delà des frontières les ressources nécessaires à leur survie.

Dans ce premier long métrage réalisé pour le grand écran, Aïssa Maïga explore les dommages collatéraux du réchauffement climatique dans un village du Niger.

Docu-débat à l’occasion de cette séance, avec la participation de Pays de la Loire Coopération Internationale, le groupe Artélia (mécène du film) et l’association Guinée44.

————————

CinéCens – Vendredi 6 mai à 20h30 :

Et si on vivait tous ensemble ?

de Stéphane Robelin (2012, 1h36)

Jeanne, Annie, Claude, Jean et Albert sont liés par une solide amitié depuis plus de 40 ans. Quand la mémoire flanche, quand le coeur s’emballe et que le spectre de la maison de retraite pointe son nez, ils se rebellent et décident de vivre tous ensemble. Le projet paraît fou mais même si la promiscuité dérange et réveille de vieux souvenirs, une formidable aventure commence : celle de vivre en communauté… à 75 ans !

Hacoopa et CinéCens s’associent pour vous proposer une soirée ciné sur le thème du « Vivre ensemble inter-générationnel », avec cette comédie. L’occasion d’en apprendre plus sur le projet de maison partagée qui se construit dans le quartier du Petit-Chantilly.

Cette séance vous est offerte par l’association Hacoopa !

Bar CinéCens ouvert dès 19h, avec offre de petite restauration.

————————

CinéCens – Vendredi 3 juin à 20h30 :

Green book

de Peter Farrelly (2019, 2h10)

Green Book est un very feel good movie, il met en scène la rencontre en 1962 de 2 hommes que tout oppose Tony Vallelonga, le chauffeur extraverti et roublard et Don Shirley, le pianiste virtuose noir et homosexuel. L’artiste doit faire une tournée dans les états du Sud profond, racistes et ségrégationnistes. Don aide Franck à rédiger des lettres pour sa femme et Tony protège Don. Les 2 hommes vont développer une improbable amitié. Le film qui se déroule dans des paysages grandioses est inspiré par une histoire vraie.

Pour cette séance, CinéCens vous propose de boire un verre et manger un bout avant le film. Le bar ouvre ses portes à 19h : un moment de détente et de convivialité, pour bien démarrer le week-end !

————————

CinéCens – Lundi 13 juin à 20h30 :

La Vie invisible d’Eurídice Gusmão

de Karim Aïnouz (2019, 2h19)

Rio de Janeiro, 1950. Euridice, 18 ans, et Guida, 20 ans, sont deux soeurs inséparables. Elles vivent chez leurs parents et rêvent, l’une d’une carrière de pianiste, l’autre du grand amour. A cause de leur père, les deux soeurs vont devoir construire leurs vies l’une sans l’autre. Séparées, elles prendront en main leur destin, sans jamais renoncer à se retrouver.

————————

CinéCens – Lundi 4 juillet à 20h30 :

Parasite

de Bong Joon-ho (2019, 2h12)

Parasite a reçu toutes les récompenses : Oscar, Palme, César, Golden Globe, … C’est un conte coréen drôle et cruel qui va se faire rencontrer la famille Kim qui vivote d’expédients et la famille Park, richissime, qui vit dans une villa magnifique. Ce film nous entraine dans un tourbillon de surprises et de retournements de situation.

C’est à la fois un thriller, une comédie, d’une scène de cache-cache à un barbecue sanglant, de course poursuite en méga inondation. Ce film captive, déroute et nous émeut !

————————

CinéCens – Vendredi 8 juillet à 20h30 :

Aya de Yopougon

de Marguerite Abouet et Clément Oubrerie (2013, 1h24)

Aya de Yopougon est un film d’animation adapté d’après la série de bandes dessinées éponymes. On se transporte à Yopougon, faubourg d’Abidjan en Côte d’Ivoire dans les annéees 70. On partage la vie et les amours de 3 jeunes femmes vives et drôles. Aya veut devenir médecin et ses amies préfèrent passer leurs soirées au maquis pour rire et danser… De nombreux personnages pittoresques gravitent autour des jeunes filles.

Un film à découvrir en famille (conseillé à partir de 12 ans) !

Pour cette séance, CinéCens vous propose de boire un verre et manger un bout avant le film. Le bar ouvre ses portes à 19h : un moment de détente et de convivialité, pour bien démarrer le week-end !